Aurélie Colson et Xavier Rachenne de LPME présents sur leur stand lors du speed achat

lpme-image

lpme-imageXavier Rachenne, responsable commercial au sein de l’entreprise Lien Public des Moyennes Entreprises (LPME), qui facilite justement l’accès aux marchés publics, estime pour sa part qu’il est important de « démystifier l’approche des marchés publics. Beaucoup d’entreprises hésitent à aller vers des donneurs d’ordres en se disant qu’elles sont trop petites.
Les points bloquants, c’est l’absence, au sein des PME, d’équipes dédiées au traitement des marchés publics. Elles craignent la lourdeur administrative. Il y a aussi une incompréhension des procédures et donc les PME se cachent derrière l’impression qu’elles ont que, de toute façon, les dés sont pipés ».

Pourtant, du côté des donneurs d’ordres s’exprime souvent une volonté de s’entourer d’un vivier de PME réactives, comme le souligne Aurélie Colson, chargée de mission chez LPME qui précise que le CEA est un partenaire industriel comme les autres. Certes, dans ses domaines qui touchent à la Défense, les entreprises doivent faire des démarches d’habilitation mais cela reste tout à fait accessible à des entreprises, même de petite taille. »